Buddha park

Buddha park

Pour notre dernière étape au Laos, nous posons nos valises à Vientiane. L’ambiance est toujours aussi reposante et ces dernières heures passées au Laos semblent filer sans qu’on ne s’en rende compte.

À l’image des autres « grandes » villes du pays, le centre de la capitale n’est pas très étendu et se laisse parcourir à pied, au gré de ses monuments les plus célèbres. Ainsi, croisons-nous le Patouxai (un Arc de triomphe version lao), le That Luang (un grand chédi doré) ou bien encore quelque Bouddha couché au détour d’un temple très coloré.

Un site méconnu

Mais le site qui nous a le plus charmés est sans conteste le Buddha Park, situé à une vingtaine de kilomètres de la ville. Là, dans un parc créé à la fin des années cinquante, les sculptures rivalisent de beauté et d’influences, même si la déclinaison autour des thèmes hindo-bouddhiques demeure centrale. Le lieu est surtout un cadre de paix où l’on flâne librement le temps d’une escapade agréable.

A noter : le parc ressemble à s’y méprendre au Sculpture park de Nong Khai, côté thaïlandais. Et pour cause, le même concepteur en est à l’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.