Malaisie

Voici un petit bilan de nos séjours en Malaisie, avec quelques infos pratiques.

Tout ceci reste très subjectif

 

1- Budget
90 dollars pour 8 jours seul en 2005 et 100€ à deux en trois jours en 2012. Les hôtels sont franchement chers par rapport au reste de l’Asie mais on trouve tout de même des dortoirs à 5€ par nuit. La nourriture est franchement bon marché. Les transports un peu plus chers mais les distances sont plutôt courtes si l’on reste en Malaisie péninsulaire.
C’est important de préciser qu’il n’y a pas besoin de visa !

2- Climat
Il fait toujours chaud mais c’est la mousson en décembre janvier. Ça n’a rien gâché sauf un peu dans les Highlands, où le thermomètre n’atteignait que péniblement les 15 degrés le soir. La Malaisie est très humide également.

3- Logement
Guest house ou petits hôtels. Le confort est similaire à celui de Thaïlande. L’accueil diffère du tout au tout d’un lieu à l’autre.

4- Nourriture
Point fort de ce passage en Malaisie avec les trois cultures différentes (malaise, indienne et chinoise) il y en a pour tous les goûts et c’est très bon marché.

5- Nature
Les espaces verts sont préservés, même en ville. Les Highlands sont magnifiques. Les plages le sont tout autant même. On trouve aussi facilement la jungle avec des animaux partout (attention aux singes si vous avez de la nourriture avec vous).

6- Tourisme
Le tourisme est plus chic qu’en Asie du Sud-Est. Plus de familles, moins de routards, budget oblige. Toutefois, toutes les villes sont équipées en hôtels pour toutes les bourses et le voyageur est très bien aiguillé.
La plupart des sites sont gratuits, même les musées, ou alors ont une entrée ne dépassant jamais les 50 cents. Ça reste un pays à l’occidental où l’on voit plus de locaux que d’étrangers. Et ça fait plaisir.

7- Transports
Le bus et le train sont d’excellents moyens de transport en Malaisie. Pas vraiment donnés, ils ont le confort adéquat aux longs trajets.
Les bus sont très climatisés, et l’on se demande pourquoi il fait si froid à l’intérieur et que plus le bus est VIP, plus la clim nous gèle…

8- Population
Incroyable métissage des Malais musulmans avec les Indiens et les Chinois. Une tolérance sans faute et l’on n’est jamais regardé de travers parce qu’on vient de loin. On n’a pas non plus l’impression d’être des dollars sur pattes et ça change de l’Asie du Sud-Est. Toutefois les marchands sont bien lourds et en font carrément trop pour vous attirer, c’en est risible…

9- Hospitalité
A part un verre pris avec des locaux, je n’ai pas eu (je ne me suis pas donné) le temps de vraiment vérifier leur hospitalité mais je sais qu’elle doit être bonne, en particulier dans les endroits plus reculés.

10- Communication
Presque toute la population parle anglais, ce qui nous arrange pas mal puisque tout ce qui est écrit l’est en hindi, mandarin ou malais… pas facile de comprendre malgré les trois possibilités. Pour les communications internationales, pas de souci le pays étant archi au point sur les technologies de pointes.

11- Art
La Malaisie a un excellent théâtre d’ombres, très intéressant. Pour le reste, pas facile de deviner ce qui est vraiment malais. Le cinéma semble être toujours indien et la musique indienne ou chinoise. Quand on ne sait pas d’où ça vient et quand ce n’est pas un de ces deux derniers on suppose que c’est local… pas suffisamment en tous cas pour ce faire une opinion.

12- Activités
La Malaisie est le paradis des plages de sable fin, mais pas sous la pluie… donc on oublie la plongée pour se concentrer sur les musées, mosquées et surtout sur la nourriture. Une semaine c’est court pour vraiment faire des loisirs quand on veut d’abord voir le pays.

13- Dépaysement
Un énorme dépaysement, pour qui vient de l’Asie ! Tout est clean, bien indiqué, les gens parlent tous anglais et les villes ressemblent à des villes de chez nous. C’est New York avec des buildings partout et ça c’est franchement dépaysant dans le coin.

14- Passage de frontières
En train comme en bus, depuis ou vers la Thaïlande tout est parfaitement organisé. Les douaniers ne se donnent même pas la peine de fouiller les sacs et me stoppent après le premier sac plastique sorti… vraiment conciliants les douaniers.

15- Avis général
Une excellente impression. Une semaine, c’est vraiment trop bref pour un pays si agréable au premier abord. Et puis il reste à découvrir le côté de Bornéo. Restera surtout le souvenir d’un métissage extraordinaire, un melting-pot qui donne envie de poursuivre les voyages encore et encore.

Ecrire son histoire autour du monde