Thaïlande

Les articles concernant la Thaïlande :

 

Voici un petit bilan de nos séjours en Thaïlande, avec quelques infos pratiques.

Tout ceci reste très subjectif

 

1- Budget
1050€ à deux pour 37 jours, soit 14€ par jour et par personne incluant les ferrys pour rejoindre les îles, les treks dans les parcs nationaux etc. Il n’y a pas de visa, c’est déjà ça de gagné. Pour le reste, le pays peut être très bon marché dans le nord ou Bangkok, comme très cher sur les îles. Entre restaurants de rue ou barbecue sur la plage, il faut choisir mais la Thaïlande reste à l’image de la région. Aucun danger pour les bourses quand on ne se laisse pas aller à la farniente tous les soirs, risque majeur par ici). Guest houses, petits hôtels, huttes sur la plage. Pas de souci, vous êtes au paradis du tourisme et vous serez assailli tous les 100 mètres avec un sac sur le dos. Les prix commencent à 5/6€ pour des doubles.

2- Climat
Si l’on excepte la mousson tardive qui nous a fortement surpris fin novembre début décembre sur le golfe de Thaïlande, il fait chaud, voire très chaud même à cette époque de l’année. Pas en dessous de 30 degrés, souvent plus à Bangkok.

3- Logement
De tout et pour tout le monde. Les prix vont de 2 dollars en ville à 15 dollars sur la plage en budget routard.

4- Nourriture
La cuisine thaïe mérite sa réputation. Très variée, très relevée également, elle va tellement plus loin que son pad thaï ou son mango rice. Très bon point pour le pays.

5- Nature
Des espaces protégés magnifiques, et c’est tant mieux devant le déferlement de touristes occidentaux (et thaïs). Les coins perdus sont rares à trouver mais pas les paradis terrestres. Très bon point pour le pays.

6- Tourisme
Je devrais sauter cette étape tellement tout a été dit partout. C’est vrai, le tourisme sexuel est omniprésent. Voilà c’est dit. Maintenant si vous n’êtes pas intéressé, personne ne viendra vous emmerder avec ça. Pour le reste, tout est fait et tout tourne autour du tourisme dans le pays. Parfois trop.

7- Transports
Les routes sont des billards. Les voies maritimes également. Tout est au point partout. Heureusement qu’il existe encore des trains de nuit bien craignos dans l’Est du pays… Le stop est très facile, surtout sur les îles.

8 & 9- Population & Hospitalité
Très attachante. Toujours là pour vous aider ou vous payer un coup. Les pseudo minorités n’en finissent pas d’agacer surtout quand leurs villages se transforment en zoo mais pour le reste de la population, c’est comme ça qu’on aime l’Asie (je ne parle pas des chauffeurs de tuk-tuks que je veux étriper).

10- Communication
Tous parlent anglais, mais c’est souvent un anglais business, dommage. Pour les communications internationales, la Thaïlande est très en avance sur ses voisins.

11- Art
Théâtre, jeu d’ombres, chants, danses : tout est dans le folklo que l’on peut s’imaginer en voyant les premiers VCD dans les bus longues distances. C’est très coloré, souvent hystérique mais toujours intéressant et dépaysant. Que demander de plus ?

12- Activités
Là aussi, pas besoin d’en dire beaucoup, ça va de paire avec le tourisme. Tout est possible. Du saut à l’élastique à la plongée sous-marine dans les meilleurs sports de la terre. RAS tout est bien organisé partout, de nombreuses années d’expérience.

13- Dépaysement
Un autre monde. Paradisiaque du nord au sud.

14- Passage de frontières
En bus depuis le Cambodge, ça passe tout seul mais en une bonne heure tout de même. Depuis la Malaisie idem, compter trente minutes. Pour aller en Malaisie en train aucun souci. Pour sortir du territoire en avion, compter 500 baths de taxes, ras.

15- Avis général
On s’attend à un tourisme de masse et on le trouve. Néanmoins il est possible de s’en détacher. Les îles du sud étaient peu envahies (pour le moment), l’est et le nord sont des coins presque intacts (exceptés les villes à touristes comme Paï). La Thaïlande est un grand moment de détente qu’il faut savoir apprécier. Passage obligé en Asie du Sud-est, on ne se force pas trop  en y revenant. Ne pas oublier la culture et le passé du pays, vous passeriez à côté de quelque chose.

Ecrire son histoire autour du monde