Inde

Les articles concernant l’Inde :

 

Voici un petit bilan de nos séjours en Inde, avec quelques infos pratiques.

Tout ceci reste très subjectif.

1- Budget
Environ 1185 euros pour deux en 3 mois (92 jours). On peut dire qu’un budget de 10 dollars par jour est suffisant pour un confort routard. Cela nous en a coûté 6,50 par jour et par personne. Selon les endroits, cela peut varier bien entendu. Le visa dure 6 mois donc il est bon marché. Le tourisme est partout et la moindre famille loue des chambres pour les étrangers un peu partout entre 3 et 5 dollars. Beaucoup plus cher à Mumbai où on ne trouve rien sous les 10/12 euros – et il faut voir le confort !

2- Climat
De janvier à mars : très beau temps. En mars il commence à faire très chaud dans le sud, encore frais dans le nord. Du côté de Mac Leod Ganj, je supportais volontiers des épaisseurs supplémentaires. En ma, à Delhi, nous étouffions !

3- Logement
Guest houses et petits hôtels. Le tourisme est partout et la moindre famille loue des chambres pour les étrangers un peu partout. entre 3 et 5 dollars un peu partout.

4- Nourriture
La nourriture indienne est très bonne, mais pas toujours. Le problème en Inde, c’est qu’on peut tomber sur du très bon comme du très mauvais. La nourriture de rue n’est pas si repoussante que ça, l’estomac solide est un plus tout de même. Le tchai nous manque, de même que les masala dosas et les lassis.

5- Nature
L’Inde est très diversifiée. N’oublions pas qu’il s’agit d’un sous-continent. Des montagnes au nord au désert du Rajasthan, en passant par les plages de Goa, on trouve de tout. Et pour ceux qui prendraient le temps de voir autre chose que les villes et lieux touristiques, on se rend compte qu’il reste beaucoup de campagnes dans le pays.

6- Tourisme
Oui, tout est fait pour le tourisme. Pas un site qui ne soit pas prêt pour vous accueillir. Et en plus, tout le monde parle anglais dans le pays (même avec un drôle d’accent). Il n’y a aucune difficulté à s’y rendre et à trouver guide ou autre… Bien sûr, la mise en garde contre les rickshaws un peu lourds est toujours valable !

7- Transports
Les bus sont vraiment roots. Les trains représentent quant à eux le meilleur moyen de se déplacer dans le pays. le système est très performant et pratique compte tenu des distances, mais il faut s’y prendre le plus tôt possible : toujours réserver plusieurs jours à l’avance car les Indiens utilisent aussi beaucoup le train !

8 & 9 – Population et hospitalité
Bon accueil. Je n’ai pas vraiment senti une énorme différence entre nord et sud. On dit toujours que ceux du nord sont plus stressés et ceux du sud plus accueillants, je n’ai rien vu de tel. Ils le sont tous en général. Pas de quoi s’extasier non plus, ce n’est pas la chaleur de la Mongolie que l’on trouve en Inde, juste ce qu’il faut.
Très difficile en revanche d’approcher des jeunes filles. Sans parler de drague à outrance, un étranger qui ne fait que parler à une Indienne est aussitôt pointer du doigt. Le système des classes sociales est très pesant également et on le ressent dans le pays.

10- Communication
Anglais partout. Même les Indiens parlent anglais entre eux.
Internet est aussi partout, idem pour les communication avec l’étranger par téléphone etc… RAS.

11- Art
Fantastique ! Tout est haut en couleurs. Et de la musique omniprésente, des instruments tellement d’ici et porteurs d’influences ailleurs dans le monde. Toute la journée, les gens dansent dans la rue, des orchestres défilent. Il y a toujours une célébration ou une cérémonie en Inde où que vous soyez.

12- Activités
Beaucoup de sites, de forts et de temples à visiter. L’autre principal intérêt de l’Inde est le tourisme plus spirituel. On trouve des cours ou des ashrams pour des massages, des arts martiaux, de la méditation, du yoga, etc. Le voyage prend des allures mystiques en Inde.

13- Dépaysement
Très important. C’est un festival de couleurs, de senteurs. Bien sûr, il faut être prêt à cela, même si ce n’est pas le choc total (il ne faut pas pousser non plus) que l’on peut lire ici et là. La pauvreté est présente, ce n’est pas le pays le plus propre et la nourriture est assez relevée, mais on s’y fait très bien. Il ne faut pas craindre ce dépaysement car c’est l’essentiel du voyage en Inde.

14- Passage de frontières
En avion pour moi, donc aucun problème. Attention, les percussions ne sont pas acceptées comme bagages à main et les staffs de jongle ne sont pas les bienvenus non plus.

15- Avis général
Deux mois passés en Inde, et on a l’impression de ne l’avoir vue que de loin. Le pays est si grand, si riche, qu’on a besoin de 6 mois, d’un an, pour se faire une idée précise.
Néanmoins, et après avoir visité plusieurs régions de l’Inde, nous avons un sentiment assez unilatéral. On adore. Mention spéciale pour Pushkar, Udaipur, ainsi qu’à Mc Leod Ganj où les parties de basket tous les jours avec les Tibétains resteront gravées dans notre mémoire. Delhi, en revanche, n’est pas un must, bien au contraire, la capitale donne envie de faire demi-tour illico !

Ecrire son histoire autour du monde