Mongolie

Voici un petit bilan de notre séjour en Mongolie, avec quelques infos pratiques.

Tout ceci reste très subjectif

 

1- Budget
370 dollars pour 5 semaines + 23 dollars pour l’extension de mon visa

2- Climat
Très chaud dans le Gobi. Des averses dans le reste du pays avec une moyenne de 20 à 25 degrés, pas beaucoup plus

3- Logement
Le paradis du camping, on peut planter partout. Les Gers familiales sont le meilleur moyen que j’ai trouvé pour rencontrer les habitants. Dans les villes, des hôtels bons marchés ou des guest houses sont nombreuses, attention pas forcement d’eau en dehors de Bator

4- Nourriture
Estomacs sensibles s’abstenir. Du mouton à toutes les sauces. Et puis du lait toute la journée, pas vraiment de grandes saveurs à mon goût mais je m’y suis fait et je ne suis pas tombé malade. Difficile mais réalisable pour les végétariens

5- Nature
Excellente destination pour l’environnement. Même dans le Gobi, on trouve des dunes de sables aussi bien que des forêt, des steppes ou des vallées pleines de glaces… les lacs sont magnifiques, les parcs nationaux également… vraiment top

6- Tourisme
Oulan Bator propose presque tout en anglais pour les étrangers. Les tours operators sont omniprésent et parfois le seul moyen pour se rendre à certains endroits comme le Gobi. Le désert devient trop touristique et des Gers camps s’implantent un peu partout c’est vraiment dommage. Le meilleur moyen pour le routard est de louer son cheval chez un habitant ou de camper en toute liberté

7- Transports
Cruel manque d’infrastructure.  Je n’ai vu qu’une seule route digne de ce nom dans tout le pays. Ailleurs c’est des sentiers ou des pistes ce qui rend les transport en jeep ou min van vraiment pénible. Les trains sont les mêmes qu’en Russie, plutôt confort et lieu de nombreuses rencontres

8- Population
Les nomades vont et viennent un peu partout, sur leurs chevaux et s’arrêtent pour venir prendre un morceau avec vous. Les gens des campagnes vivent de l’élevage et s’en contentent fort bien, pas étonnant vue leur cadre de vie parfait… les gens de la ville sont plus occidentalisés et dansent sur les mêmes musiques que partout ailleurs, ont tous leur portable à la main etc.

9- Hospitalité
Le paradis de l’hospitalité. On vous invite partout à boire à manger et même à dormir chez l’habitant. La générosité n’est pas ici un vain mot et c’est vraiment fantastique de pouvoir partager des moments de bonheur simple avec la population mongole.

10- Communication
Idem que pour la Russie , des bases en cirilik s’imposent. Toutefois, sur la capitale les gens semblent plus enclin à parler anglais pour aider les étrangers. Le personnel des hôtels et des Gers camps parle anglais.

11- Art
Les concerts sont vraiment intéressants. Autant les musiques modernes ne m’ont pas inspiré, autant les musiques traditionnelles, avec des voix haut perchées, m’ont vraiment séduit. Les chanteurs parviennent également à faire une double voix tout à fait saisissante, grave et aiguë en même temps. Les danses mongoles me laissent un goût mitigé. Tout se joue avec les bras les mains et les épaules. Ça fait un peu spectacle de marionnettes à mon avis. Les danses contemporaines ressemblent fortement aux nôtres mais la troupe que j’ai vu était amateur, enfin je l’espère pour eux… les contorsions sont magnifiques en revanche et valent le détour.

12- Activités
Camping, rafting, chameau, cheval, jeep… une multitude d’activités est envisageable et la vadrouille en cheval restera un grand moment pour moi. Surtout ne pas faire partie d’un tour organisé et négocier directement avec les locaux.

13- Dépaysement
Extrême dans tout le pays. Passé la capitale, il n’y a plus de route, plus d’eau courante et les steppes prennent position des lieux. Les Gers fleurissent un peu partout et puis il n’y a plus rien du tout sur des centaines de kms. La diversité des paysages est impressionnante et l’environnement change radicalement tous les 100 Kms environ

14- Passage de frontières
Aucun problème. Rapide et sans accroche. Un passage en minibus pour la Chine se fait en quelques heures, le plus long étant d’attendre de voir le mini van se remplir et attendre que la douane ouvre si on y est trop tôt. L’extension de visa se fait également sans le moindre souci. Il faut compter deux jours pour l’obtenir à Oulan Bator.

15- Avis général
Un rêve s’accomplit et il laisse des étoiles plein les yeux. Des rencontres formidables, des expériences inhabituelles, une immersion totale dans le pays ont fait de ce séjour en Mongolie un des plus beaux de ma vie. Selon moi, pour profiter au mieux du pays, il faut savoir sortir des sentiers battus et ne pas s’agglutiner avec les autres étrangers dans des tours sans grands intérêts. Le mieux est sans doute de rester plus longtemps  dans une région plutôt que de multiplier les destinations en faisant de la route ou de l’avion en permanence. C’est moins cher et beaucoup plus authentique.

Ecrire son histoire autour du monde