Russie

Les articles consacrés à la Russie :

 

Voici un petit bilan de notre séjour en Russie, avec quelques infos pratiques.

Tout ceci reste très subjectif

 

1 – Budget
320 dollars pour 3 semaines.

2 – Climat
St Petersbourg et Moscou 25°C fin mai. Le lac Baïkal 20 à 25°C la journée et 5 à 10 la nuit.

3 – Logement
Appartement. Hôtel. Guest house. Camping. Tout est possible, pour toutes les bourses. Le confort est identique en Russie et en France

4- Nourriture
Pas grande différence avec chez nous. Beaucoup de snacks dans les rues et des kiosques pour acheter tout et n’importe quoi, même sur les quais de gare. Je n’ai pas fait de restau typique donc je ne peux pas en parler.

5 – Nature
Le pays est si grand qu’on trouve forcément son bonheur. Mon expérience m’amène au Baïkal et c’était magnifique. 6 jours à camper là-bas resteront gravés pour toujours dans mon esprit.

6 – Tourisme
Dans les grandes villes, tout est fait pour les touristes. Des musées en pagaille, des sites à explorer. Attention cependant, tout est en russe. Peu d’effort fait pour les étrangers même si on trouve quelques fois des traductions en anglais. Rien en français bien entendu.

7 – Transports
Très bien. Très pratique et peu onéreux en général. Le train est vraiment à faire en classes populaires pour de meilleurs moments à passer avec la population. Un ordre de prix : les 5185 Kms entre Moscou et Irkoutsk m’ont coûté 45 euros.

8 – Population
J’ai été impressionné par la présence importante des militaires partout dans le pays. Ce sont eux qui font les travaux de voiries etc.. Ils ont des avantages alors on les voit tous en treillis et vous passent devant dans les files d’attente. Les jeunes ne sortent jamais sans une bière à la main j’ai l’impression, et les jeunes filles sont logées à la même enseigne. Plus on va vers l’est et donc l’Asie et plus les visages se métamorphosent. Les yeux se brident jusqu’à tomber sur les bouriates, l’ethnie fortement représentée sur Oulan Oude.

9 – Hospitalité
Excellente. Dès que le contact est établi, les relations sont tout de suite très chaleureuses. On nous offre des cadeaux, à boire, il y a toujours quelqu’un pour nous venir en aide, notamment à la gare. On est vraiment très bien reçu par les gens, en général très curieux de l’étranger.

10- Communication
Pas vraiment fait pour les étrangers. Tous les services administratifs refusent de parler anglais. Une astuce consiste à écrire ou faire écrire ce que l’on veut au préalable sur une feuille de papier. Pour un train, il faut la classe, l’heure, la destination et la date. Sinon, on trouve facilement des accès à Internet pour communiquer avec l’étranger. Faire attention aux cartes téléphoniques, avec un mode d’emploi bien complexe…

11 – Art
La musique qui passe à la radio russe est la même que chez nous. Un peu plus de techno dance, genre années 90 quand même. La chanson face à la mer est un tube ici, et Ozone a un succès fou ! Le cinéma est très occidentalisé également. Les bandes annonces locales mettent en valeur une quinzaine d’acteurs au lieu des 4 ou 5 grand max en France, ça fait un beau défilé de personnages à présenter.
Je n’ai pas eu le temps d’en faire beaucoup malheureusement.

12 – Activités
Le camping est très facile et extrêmement agréable. Une randonnée autour du Baïkal est à conseiller si l’on a des provisions et pas trop de poids sur les épaules.

13 – Dépaysement
Pas du tout dans les villes de l’ouest du pays. en Sibérie, l’architecture vaut le détour avec des petites maisons en bois de toutes les couleurs, vraiment charmant. Le lac Baïkal n’est pas trop dépaysant non plus mais il a l’avantage d’être coupé de tout et donc de la civilisation ce qui ne fait pas de mal.

14- Passage de frontière
C’est long mais ce n’est pas aussi compliqué que ce qu’on croit. Les douaniers font les gros yeux, ils manquent toujours un papier mais on finit par passer. Pour la sortie en Mongolie, il faut compter 8h de formalités et d’attente quand on prend le transmongolien. Même chose, des gros yeux mais ça passe si vous avez au moins un tampon d’enregistrement, pas la peine d’aller à l’uvir, les guest houses vous le font gratuitement et en quelques heures.

15 – Avis général
La Russie m’a semblé un pays difficilement abordable au départ, surtout du fait de la barrière de la langue et de la volonté affichée par les services d’administrations de ne pas s’ouvrir aux étrangers. Par la suite, mon opinion a changé au contact des populations, très gentilles, très accueillantes et vraiment chaleureuses. Aucun regret au final. L’aventure vaut vraiment le coup, si on a un budget adéquat tout de même.

Ecrire son histoire autour du monde